les abeilles(2)

Auteur  
# 09/10/2009 à 13:30 norhan
DES OUVRIÈRES QUI TRAVAILLENT SANS RELÂCHE
Les ouvrières sont des femelles incapables de pondre (femelles stériles). Dans la ruche, elles sont les plus nombreuses et se chargent de toutes les besognes assurant le bon fonctionnement et l’entretien de la ruche.
Les abeilles ouvrières exercent toutes les tâches les unes après les autres, en fonction de leur âge.
À peine sortie de son alvéole (quand, de larve, elle est devenue abeille adulte), l’ouvrière nettoie les alvéoles. À partir du cinquième jour, elle joue le rôle de nourrice : grâce à des glandes situées dans sa bouche, elle produit de la gelée royale, une substance très nutritive qu’elle donne à toutes les larves âgées de moins de 3 jours et aux larves de reine pendant tout leur développement. Les larves d’ouvrières âgées de plus de 3 jours doivent se contenter d’un mélange moins riche à base de miel et de pollen.
Au bout de quelque temps, les glandes de production de la gelée royale disparaissent, et l’ouvrière stocke le nectar et le pollen rapportés par ses aînées. Puis de nouvelles glandes se développent dans son corps : les glandes cirières. Elle fabrique alors de la cire dont elle se sert pour bâtir des rayons. Ensuite, elle monte la garde à l’entrée de la ruche. À l’âge de 3 semaines, elle la quitte pour butiner : elle a alors pour mission de rapporter à la ruche du nectar (une substance sucrée produite par les fleurs), qu’elles stockent dans leur jabot (une « poche » de leur tube digestif), et du pollen, qu’elles récoltent sur leurs pattes arrière (sur une « brosse » de poils durs, la corbeille à pollen).
Les ouvrières meurent à l’âge de 4 à 6 semaines.
Répondre à ce message

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×